Face Ă  la barbarie islamiste qui a encore frappĂ©, les dirigeants de notre pays ne peuvent plus se contenter de discours et de cĂ©rĂ©monies. Le plus beau des hommages Ă  rendre aux victimes de ces attaques est Ă©videmment l’action. Dans un rĂ©cent sondage Ifop (octobre 2020), les Français placent Marine Le Pen en tĂȘte des personnalitĂ©s politiques en qui ils ont le plus confiance pour lutter contre l’islamisme.

Durant des annĂ©es, des enseignants ont sonnĂ© l’alarme face Ă  des revendications communautaristes voir islamistes au sein mĂȘme de leurs classes : images de drapeaux français brĂ»lĂ©s au Pakistan applaudies par des Ă©lĂšves, dĂ©bats impossibles autour de la libertĂ© d’expression et de la laĂŻcitĂ©, minutes de silence en hommage aux morts de l’islamisme perturbĂ©es… Ni la hiĂ©rarchie, ni le gouvernement ne les ont entendus ! Il en est de mĂȘme pour les policiers, les chefs d’entreprises, et tant d’autres professions.

MARINE LE PEN Ă©tait l’invitĂ©e d’Europe 1 pour Ă©voquer notre plan de lutte pour protĂ©ger les Français

Lorsqu’un enseignant est pris pour cible parce qu’il aborde la libertĂ© d’expression, c’est bien la charia, de fait, qui s’applique. Nous avons, ensemble, le devoir de lutter.

 

Rejoingez notre Ă©quipe du Rassemblement National de Haute-Savoie